Mes Chères Licornes,

Plusieurs semaines sans publication de ma part et soudain le besoin de m'y remettre...

Mon "Home Sweet Home" est le reflet de mon intérieur psychique...comme mon poids d'ailleurs (je dis toujours qu'il est inversement proportionnel à mon bien être général). Donc pour ma déco, c'est idem, je la néglige un peu si je ne suis pas en phase avec ma joie de vivre du moment. Non pas que je passe de la totale rigide attitude à la complètement anarchique, mais le bazar s'installe et prend racine jusqu'à ce que mes idées soient en place. Quand tout est réglé, dans ma tête, je range, je classe, je nettoie...et fô que ça brille pour que rentre la lumière!!! Je ne suis pas bipolaire, je suis juste extrêmement sensible aux circonstances qui mettent en jeu mon rôle familial ou social, ou les deux...Il faut alors laisser le temps au temps, pour que s'apaisent mes tensions intérieures, mes dilemmes et que se réglent les choses avec leurs propres rythmes. Aller "au fond" des choses demande du courage, de la volonté, de l'endurance, du temps, de la patience. Mais Doux Jésus, que le jeu en vaut la chandelle!!!

Mon écriture aussi s'en ressent alors. Je suis tellement déstabilisée que mes mots deviennent empreints de tristesse, de frustration, de colère. L'écriture est un moyen pour moi de poser des mots sur mes maux, comme toutes les fabuleuses possibilités que nous avons tous, pour canaliser notre souffrance avec les Arts-Thérapie en général. J'ai compris que cependant, tout écrit n'est pas forcément rédempteur dans un problème ; nottament dans le conflit. Voilà pourquoi je n'ai pas donné suite à mon projet de publier sur ce site mon écrit, soit disant romanesque (qui au final était bien autobiographique, malgré mes dires). Certaines d'entre vous m'ont posé la question du pourquoi je ne continuais pas...Les choses se sont réglées pour moi d'une manière différente. Mon écrit reste personnel pour ma famille (puisque c'est elle qu'il concerne). Il m'a aidé à finaliser le deuil de ma famille "idéale" au détriment de l'acceptation de celle qu'elle "est". J'ai fait mes choix de ce côté là et le reste n'est plus intéressant pour moi puisque je suis arrivée, enfin, au lâcher-prise qui apporte la paix intérieure et à la quiétude qui apaise l'âme et le corps.

Je me suis faite aider (à nouveau) par un professionnel de la santé psychologique cette dernière année, car je ne suis pas une adepte du "je m'auto analyse" (qui ne mène à rien sinon à nous auto conforter dans le déni...). J'ai passé de nombreux mois à réfléchir, à "travailler" (car la remise en question de ce que l'on est, prend le temps qu'il lui faut pour comprendre les mécanismes de défenses que le cerveau a mis en place pour survivre aux problèmes...). On ne ressort pas "transformé" d'une psychothérapie, on a juste donné à soi-même la possibilité de s'accepter tel que l'on est, d'y faire face et de s'approprier cette "juste" personne que l'on est (et non pas celle façonnée par les "autres" et à laquelle on se conforme et on se force à s'adpater, par fidélité familiale, amoureuse ou autres multiples raisons). Les masques tombent...parfois son entourage aussi car nous ne voulons plus reprendre l'ancienne place laissée. Le rôle imposé sur l'échiquier de notre famille ou de notre vie sociale ou professionnelle change.... Mais plus que tout, un sentiment de liberté  trouvé ou retrouvé nous permet de penser à nouveau que tout est possible pour soi même. Certaines personnes vous suivent...d'autres non. Mais là aussi, on a acquiert la certitude que ce qui doit se faire se fait de manière naturelle. On sort du contrôle de l'autre, de soi même. On est juste en paix avec la vie. Libéré...délivré...Lol!!! (mais oui, c'est ça!!!). On avance..."avec" ou "sans", mais on avance avec soi-même surtout...On n'est pas dans un monde fantasmagorique où trône la poudre de perlimpinpin ni dans les gris gris pendus autour du cou, pas plus que dans le déni en "transcendant" les problèmes (soit disant), pour les résoudre. On va s'y confronter, on va prendre nos responsabilités et on va les affronter. On ne va plus fuir pour "oublier" (à coups d'anti-dépresseur, de consommations diverses et variées de médocs inutiles et stériles, à coups de maux qui vont nous terrasser, nous amoindrir et qui vont finir par nous tuer à petits feux). On va juste prendre le temps de régler les choses une bonne fois pour toute avec ténacité jusqu'à ce que la phrase " j'ai conscience donc je ne comprends pas pourquoi, "ça" ne se règle pas". " ne fasse plus écho en soi. Jusqu'à ce que le "NON" et "STOP" s'imposent à vous comme "the" réponse, sans négociation possible face "au" problème d'où qu'il vienne et quel qu'il soit... sans qu'on ne soit aussitôt envahi par la culpabilité, la peur du rejet, de la solitude. Autant de maux qui ont été nos compagnons de route durant notre vie, mais dont aujourd'hui, on ne veut plus.

Pendant toute cette période j'ai changé ma manière de me vêtir, mon look (je suis passée au vintage) puis j'ai changé ma déco (toute) en passant du shabby au vintage 50/60'. Si ça m'a pris du temps ? Bien sur....des années de colère, de frustrations, de souffrances physiques et morales, de cheminements, de questionnements intérieurs, de culpabilité, de prises de consciences en dénis...de retours en arrière, de négociations avec le passé.

Enfin, cette dernière année, je suis passée à l'acceptation générale de la situation, une l'acceptation globale de celle que je suis vraiment. Je n'ai plus envie de prouver quoi que ce soit à qui que ce soit. Ne pensez pas que ce soit si simple et si facile....Accepter de tout perdre (y compris ses enfants et petits enfants) n'a rien d'une promenade dans un parc de loisirs. Avoir vécu des dizaines d'années en étant "l'autre" a été tellement épuisant et destructeur. Tellement fatiguant...Remettre en question mes certitudes passées concernant mes besoins, (qui justifiaient mon déni d'alors) ou les clichés imposés par les autres, ne font plus légions  dans ma vie....Extraordinairement, j'ai inconsciemment commencé mon travail de détachement lorsque j'ai décidé de tout virer de ce qui faisait alors ma vie...

D'abord je suis passée par mon changement de look en 2015..pendant 2 ans, puis il y a un an, ce fut le tour de ma décoration, mes meubles, les peintures, tapisseries...tout!!! chaque mois, j'ai investi dans ce changement. Bien sur, Chéri-chéri était là, me tenant la main et j'avais le temps et j'ai choisi de me donner les moyens de le faire. Mais ça fait partie de la gagne de comprendre que les choses et les gens qui vous tendent la main sont là pour ça... J'ai vendu, j'ai racheté sur "Le bon coin"!!! coin!!! j'ai fait des rencontres magnifiques lors de mes petits déplacements ou virtuellement. Le coup d'éponge final a eu lieu fin d'année dernière et jusqu'à maintenant...Au cours de cette dernière année, j'ai alors chiné au grès du net, sur les vides greniers et j'ai sélectionné des petites pépites qui viennent égayer aujourd'hui, ma déco maintenant replantée..Ma bulle s'illume à nouveau...je me sens bien et je viens partager avec vous mes Chéres Licornes ces petites trouvailles qui rendent ma vie plus belle...

Je passe aux photos de mes récentes acquisitions...

IMG_6283

IMG_6275

IMG_6278

IMG_6279

Les Irondelles viennent de chez https://www.vcommevintage.com/fr/. Surtout n'hésitez pas à aller visiter son site. Cette professionnelle gagne vraiment à être connue et reconnue. En plus elle est tellement gentille....Elle est aussi sur F.B. 

IMG_6276

IMG_6280

IMG_6281

 

IMG_6285

IMG_6286

IMG_6277

IMG_6289

IMG_6287 (1)

 

Le plateau et la bouteille verrerie italienne jaune ocre ont été chinés sur le mur de https://www.facebook.com/angel.leroy1 que vous pouvez contacter car elle vend dans un groupe en ligne. Honnêtement, je ne suis plus sur le groupe (donc je ne peux vous mettre le lien direct) car si j'y ai fait de belles rencontres, certaines m'ont déçu et je préfère maintenant passer par les personnes fiables que je connais ou des vraies professionnelles. Car au final, on finit souvent par payer le prix cher et "la sauce revient plus chère que le poisson" sur ces groupes sauvages (dans le sens qu'il n'y a aucun contrôle de la qualité de la marchandise et aucune garantie que les photos soient fiables...). Entretenir le conflit sur le net ne m'interesse pas...

 

IMG_6292

 

 

La boite à couture a été entièrement créée par Chéri-chéri, toute entière...

Voilà mes Licornes, vous savez tout pour le moment...

Je ne me fais plus de promesses à moi même mais plutôt des "wish" list que je post-it sur mon réfrigèrateur...un de mes désirs : poster plus régulièrement....;-).

J'espère réussir à me tenir à cette liste et je pense que ça va le faire, car vous savez ce que dit l'adage...

"Quand on aime, on ne compte pas...".

Bisouillage intensif mes Licornes et à très vite...