Bonjour mes Licornes,

Aujourd'hui, je voulais vous parler de deux pièces de déco vintage 50' que j'ai récupérées auprès de Lili Retro Treasures, cette amoureuse du vintage rencontrée sur F.B. Il me faudrait faire un article complet sur cette délicieuse personne dont la passion m'a ému. Normal, puisque elle me renvoie cet engouement dont j'ai fait, moi aussi, un style de vie. Il vous faut absolument aller sur son profil F.B et suivre son actualité qui regorge d'infos, de manifestations autour du thème vintage des années 30' à 50', de services en reconstitutions vestimentaires des mêmes années qu'elle propose avec empathie et générosité. Car, en effet, elle s'évertue à faire pérenniser (pour notre mémoire collective, notre culture historique), une époque qu'à connu notre pays durant laquelle nos fondamentaux démocratiques ont montré leur force et leur volonté de vaincre le mal et de rester un peuple libre...

Dans la déco vintage, plusieurs influences font légions, selon les attirances propres à chacun.

Pour ma part, c'est un peu en fonction de ce que je trouve au hasard de mes balades virtuelles ou réelles dans les vides greniers. Je ne suis pas ce qu'on peut appeler une puriste en la matière, ni une collectionneuse. Je suis plutôt une pro-scénariste de l'objet (modestement bien sur...). J'aime mettre en scène les objets, les réunir, les assembler et créer avec des "ambiances". Il ne faut pas que les choses soient figées, elles doivent raconter...quelque chose à quelq'un...

Cette fois-ci j'ai craqué pour "Le Négro African Art"et à partir d'une des deux pièces que Lili m'a vendu, j'ai réalisé (toujours avec l'aide de mon fidèle technicien, alias Chéri-chéri) ce cadre. Chéri-chéri a fait la boite...Le reste est venu du net, du fond de mes tiroirs...

Quelques mots sur le "Négro African Art". Tout d'abord, il faut que je sois claire : le terme "Négro" n'a rien, strictement rien de péjoratif. D'ailleurs, il n'y a qu'en France -l'un des pays les plus racistes du monde -qu'on parle de "nègre", qu'il soit littéraire ou autre...en terme calomnieux...ce serait impensable dans un pays anglo-saxon. ICI, vous aurez une des sources de mes recherches sur le sujet...donc avant de vous insurger sur le mot "Négro", instruisez vous... la culture n'est pas une fracture du crâne...Hinnn!!! (je l'écris en barré petit mais je l'écris...donc je le pense. Mouaffff!!!!).

Pour moi, cette création que j'ai réalisé à partir de ce plâtre est une manière de célébrer une culture merveilleuse et diverse. Certes, pour les puristes ces statues sont des "faux" et les "étnos" les méprisent mais ces pièces, datant des années "coloniales" (et non je ne suis pas fière de mes ancêtres coloniaux) de l'Europe, se révèlent pour moi, en tout cas, des choses belles et surtout touchantes. Issues d'un art populaire, témoin d'un temps révolu (mais ne soyons pas hypocrites!!! les racistes existent toujours...) du colonialisme. Ces plâtres et statuettes décoratives étaient créées pour les villas des "Blancs" dans les années 50 & 60. L'art Africain traditionnel appelé aussi "Art Nègre", se subdivise en multitudes d'arts locaux et après les diverses indépendances, les européens rentrèrent en Europe avec d'importantes collections de ces divers arts, dont ces plâtres.

L'idée de cet écrit explicatif est juste de recadrer mes positions. Il n'y a aucun message politique, sectaire, racial ou que sais je derrière mes écrits. Il s'agit juste une création à partir d'un plâtre que j'ai voulu mettre en valeur chez moi.

Pour aller dans le même move, j'ai retrouvé au fond de mon armoire, ce magnifique morceau de tissu du désigner MICHAEL MILLER. Depuis des années, j'attendais l'occasion de le mettre en "couture" de manière à le magnifier...C'est fait!!! voilà une sur nappe qui trouve sa place dans ma déco vintage...aux thèmes multi-culturels...des années 50'.

Photos ? Allez!!! on y va!!!

IMG_6080

IMG_6062

IMG_6057

IMG_6067

IMG_6069

IMG_6088

IMG_6089

IMG_6084

IMG_6082

Voilà mes Licornes, pour cette semaine.

Le printemps commence a pointer son nez ; bientôt j'aurai la joie de reprendre mes chines dans les vides greniers...En attendant, je continue ma couture du moment (qui fera l'objet d'un prochain post) mon tricot et je continue à revendiquer autour de moi que la créativité est un excelent anti-dépresseur...

A bon entendeur!!!!

Bisous mes Licornes et à très vite...