Bonjour mes Licornes!!!!

Premières créations en résine réalisées!!!

Pour mener à bien cette initiation en la matière (lol!!!), j'ai teinté la résine avec des pigments et j'y ai fait des inclusions de perles et de stickers. 

L'idée était de faire un duo de bijoux, collier/bague, qui s'accordent avec ma dernière couturette!!!

C'est fait et je suis fière du résultat qui est à la hauteur de ce que j'avais imaginé.

Bien entendu, je tâtonne complètement dans le domaine mais c'est le jeu de la découverte également qui est intéressant et la somme des choses que j'apprends.  Comme par exemple, la réaction physique des mix des matières entres elles. J'ai l'impression de jouer à l'apprentie sorcière!!! lol!!!

Ce qui m'interesse aussi c'est de faire le montage des bijoux et d'en maîtriser le processus.

Pour cela, je drive le net et les tutos. J'apprends...ou pas...car la toile est une des sources où l'on peut se renseigner, mais pas la principale, ni la plus complète (sinon ça se saurait depuis longtemps...). Je  ne suis pas intéressée par les "kits" qui n'ont aucun intérêt pour moi ; donc cela me prend du temps, beaucoup de temps... comme pour comprendre l'élaboration un montage cohérent, solide et beau.

Bon!!! en même temps, je ne suis pas un ingénieur donc je bidouille comme je peux à partir de bribes d'infos que je glane en observant autours de moi. 

Ma directrice de centre de formation en stylisme modélisme couture nous disait tout le temps que dans l'observation consciente on pouvait comprendre le montage d'un vêtement rien qu'en le visualisant. La technique est juste un support d'aide...

Comme toute activité manuelle, cette nouvelle, demande de l'organisation, de la patience et de savoir élaborer un projet en réalisant une feuille de route ; finalement la couture me sert dans un tas de domaines qui se recoupent entres eux. 

Au demeurant, pour tout ce qui "DIY", les industriels se font la part belle de nous envahir de matériel et matériaux et donc, logiquement, les boutiques en ligne regorgent d'apprets, de perles et de tout ce qui peut permettre de réaliser de superbes réalisations. Mais tout cela à un cout..et lorsque l'on aime "bidouiller", on se retrouve vite à avoir besoin d'une multitude de petites choses qui les unes ajoutées aux autres vont vite faire grimper le budget consacré à l'activité...et ça douille vite!!!

Alors, je récupère tous les apprets, les perles des bijoux fantaisis dont je veux me débarasser. 

Je dois trier et trouver un peu plus d'espace pour que chaque nouvelle chose puisse être rangée et du coup je ré-organise mes tiroirs...là j'y découvre des trésors cachés depuis des lustres!!! et je suis contente!!!

Je commence à comprendre pourquoi mon psy m'a dit "qu'il y avait autre chose que la couture...dans la vie...". Une manière comme une autre de me faire sortir de ma zone de confort et de demander à mon cerveau de fonctionner de manière adaptée une nouvelle situation. Je ne suis plus, alors, en mode " conduite automatique" mais "en conduite autonome". Il faut alors que je me concentre davantage sur la solution à trouver à l'instant "T" et mon esprit vagabonde moins sur les chemins de traverses alambiqués de mon cerveau...

Lorsque mon esprit gamberge trop, finalement, le bénéfice de la vadrouille se perd dans mes pensées plus ou moins sereines. Je peux me perdre dans des idées anxyogènes que je ressasse en boucle.  Rester dans  l'instant présent est intéressant pour des personnes (comme moi) qui doivent gérer leur caractère hyper-angoissé. Les scénarios catastrophes sont bien une réalité chez moi...car je les vis en amont et en direct dans mon esprit alors que bien souvent, une fois les évènements passés, je me rends compte que je ne m'en suis pas si mal sortie...Quelle perte d'énergie !!!!...on appelle ça des réactions posts traumatiques qui ne sont pas bien réglées et qui se sont transformées en angoisse chronique...C'est épuisant de vivre avec. Car bien entendu on doit faire appelle à une concentration excessive, à une rigueur souvent insupportable pour les autres et pour soi-même pour arriver à "contrôler" l'anticipation. Ce qui ne va pas servir à grand chose. Au final, la plupart du temps, on ne "contrôle" rien (ou pas grand chose). On est épuisé, fatigué et frustré, insatisfait. En colère...Plus la situation est anxiogène, plus on repart dans ce délire de contrôle afin d'arriver à appaiser son cerveau (ou celui des autres...). Bref, c'est l'effet "toupie"!!!

Donc, si on change la donne, la "fixette" va se concentrer sur un sujet nouveau. En allant jusqu'au bout du défit que l'on s'est lancé, on en tire satisfaction et estime pour soi!!!!

Bref!!! vive l'art thérapie!!!

Mon prochain billet portera sur le "stamping" ; je vous ferai un petit retour sur ma demi-journée de formation sur le sujet!!!

En attendant, je passe aux photos et je vous embrasse.

Je vous souhaite de bonnes créas et que du bonheur avec!!!

IMG_6520

IMG_6509

IMG_6510

IMG_6516

IMG_6517

IMG_6521

IMG_6522

IMG_6523

IMG_6524

IMG_6525